Primaire de la droite et du centre : Google savait

Alors que tous les sondeurs et tous les commentateurs politiques se sont étonnés le soir du 20 novembre 2016 de l’ampleur de la victoire de Fillon lors du premier tour de la primaire de la droite et du centre, celle-ci était déjà visible depuis plusieurs jours dans les résultats de recherche fournis par Google Trends.

Google Trends : intérêt pour les recherches du 16 au 19 novembre 2016 – Principaux candidats à la primaire de la droite et du centre.

2016-11-19-16-primaire-droite

Comme nous avons pu prédire l’élection d’Obama en 2012 et celle de Trump en 2016 à partir des éléments de Google Trends nous nous sommes posés la question de savoir si nous pouvions aussi prédire les résultats du premier tour de la primaire de la droite et du centre.

Nous avions plusieurs problèmes par rapport aux élections américaines :

En 1er lieu nous n’avions pas d’historique sur ces élections alors que pour les élections américaines, les résultats se sont avérés conformes aux données de Google Trends depuis 2004.

En second lieu un des candidats, Nicolas Sarkosy, bénéficiait d’une surexposition médiatique (bad Buzz ?) qui le mettait bien au dessus des autres et en contradiction avec les sondages (on peut aussi les écouter de temps en temps:-)). Google Trends ne nous permet pas véritablement de mesurer le bad buzz, comme on le voit sur le graphique ci-dessous :

Google Trends : intérêt pour les recherches sur 12 mois par semaine, jusque la semaine du dimanche 13 au samedi 20 novembre 2016 (les semaines commencent le dimanche) – Principaux candidats à la primaire de la droite et du centre.

2016-11-19-12-mois-primaire-droite

Ou encore pour le mois de novembre :

Google Trends : intérêt pour les recherches du 1er au 19 novembre 2016 – Principaux candidats à la primaire de la droite et du centre.

2016-11-19-01-primaire-droite

En troisième lieu les candidats étant proches politiquement, nous avions tout lieu de penser qu’il y avait une certaine volatilité dans le choix des internautes. La question à se poser était de savoir quand les choix allaient se cristalliser ?

Il semble que cette cristallisation s’est faite entre le 16 et le 17 novembre aussi bien en ce qui concerne François Fillon que Nathalie Kosciusko Moriset.

Il restait encore à attendre que le buzz concernant Nicolas Sarkosy soit marginalisé pour avoir des informations fiables à notre sens.

En conséquence nous avons choisi d’attendre le 20 novembre dans l’après midi pour annoncer les résultats suivants sur notre Twitter bien que ces données fussent les mêmes dès le matin.

Google Trends : intérêt pour les recherches sur 1 jour dimanche 20 novembre 2016 à 15h17 – Principaux candidats à la primaire de la droite et du centre.

2016-11-20-15-17-primaire-droite

Il est clair que sur ce schéma François Fillon est bien installé en tête par rapport à Alain Juppé et Nicolas Sarkosy plus resserrés, et que Nathalie Kosciusko-Moriset a pris l’avantage sur Bruno Le Maire.

Quid de ces données ?

Maintenant, il reste des questions concernant ces données issues du monde digital :

Quand les instituts de sondages intègreront ces données dans leurs modèles ? Cette question n’est pas nouvelle : personnellement, en 1997, j’ai travaillé dans une société d’étude de Marché dont l’un des patrons était aussi l’un des fondateurs de BVA et SOFRES. A l’époque, avec plusieurs collègues nous pressentions déjà l’intérêt des données de tracking de l’internaute comme source d’information fiable sur les comportements de ceux-ci… Nous n’avions pas été entendus par la direction…

Afin de réaliser des études fiables, aurons-nous accès à des données précises de la part des grands acteurs du Net comme Google, Facebook, Twitter, les Fournisseurs d’accès etc et non pas à des données parcellaires comme celles fournies dans Google Trends ?

Et enfin le corollaire de cette question : A qui appartiennent ces données ?

Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.