SEMVisu et SEMrush sont-ils cohérents entre-eux ?

Dans cet article nous comparons les résultats de SEMVisu et SEMrush, 2 outils d'analyse de mots clés qui permettent aussi d'avoir une évaluation des trafics des sites Web.

Cet article est le dernier d'une série d'articles commencée ici.

Rappelons les caractéristiques de SEMVisu et SEMrush :

  • SEMvisu estime le trafic des sous domaines présents sur la première page des résultats de Google.fr.
  • SEMrush estime le trafic des noms de domaines présents parmi les 20 premiers résultats de Google (ici Google.fr).

Comparatif SEMVisu (trafic sous-domaines) - SEMrush (trafic domaines)

Notre échantillon est basé sur les 50 premières SSII en France. La société Euriware n'ayant pas de nom de domaine en propre (c'est une filiale d'Areva) nous l'avons écartée du graphique.

Sur l'axe des abscisses vous avez le trafic pour les sous domaines estimé par SEMVisu, sur l'axe des ordonnées le trafic des domaines estimé par SEMrush. Pour des raisons de visualisation, les échelles des axes sont logarithmiques. La taille de chaque cercle est fonction du CA 2011 des SII. En cliquant sur un cercle vous pouvez afficher les informations correspondantes.

Le logiciel Tableau Software nous permet de calculer une droite de tendance qui est la meilleure "moyenne" possible des valeurs. Les caractéristiques de cette droite (qui apparaît comme une courbe car nous sommes avec des échelles logarithmiques) sont les suivantes :

Equation: SEMrush Trafic Estimé domaine (mois) = 6,89349*SEMVisu Trafic Moteur Estimé sous domaine (mois) + -6647,78. P-value: < 0,0001. La valeur de P étant <= 0,05 le modèle est considéré comme valide.

Tableau Software calcule aussi un R-Squared qui est un indicateur de la corrélation entre les 2 séries de données. Cette valeur s'établit de 0 à 1, plus on est proche de 0 moins les valeurs sont corrélées, plus on s'approche de 1, plus elles le sont. Dans notre cas le R-Squared calculé est égal à 0,907414.

Cette valeur est légèrement plus faible que lors du comparatif Yooda-SEMvisu (0,944385) ou surtout que lors du comparatif Yooda-SEMrush (0,991658) toutefois elle est presque 10 fois plus élevée que lors du comparatif Alexa-SEMrush ( 0,0989226) qui, il est vrai, est calculé sur les rangs.

Conclusion

lors de ces différents articles nous avons pu mettre en évidence que les Résultats de Yooda, SEMrush et SEMvisu étaient cohérents entre eux malgré quelques différences méthodologiques. Ceci est très rassurant et valide à mon sens ces 3 outils pour réaliser des études comparatives de trafics de sites Web.

En revanche nous avons déterminé que le rang n'est pas un bon indicateur pour évaluer le trafic des sites, que ce soit en comparant les rangs sur différents outils ou en comparant le rang et le trafic sur un même outil (nous avons effectué le test pour SEMrush et Yooda). Par ailleurs nous avons pu montrer que les résultats d'Alexa sont complètement différents des autres outils. En conséquence j'ai de forts doutes sur l'intérêt d'un outil comme Alexa qui pourtant est souvent cité et utilisé pour comparer les sites.

Votre avis est le bienvenu dans les commentaires.

20 comments to “SEMVisu et SEMrush sont-ils cohérents entre-eux ?”

You can leave a reply or Trackback this post.
  1. Personnellement j’utilise depuis toujours SemRush et critiques (base de données de mots très plus restreinte que SemRush notamment) que j’ai pu entendre sur SemVisune ne m’ont pas données envie de le tester.

    Au niveau d’Alexa je rejoins le points de vue, il nous sort parfois des chiffres plutôt aberrants.

  2. Personnellement j’utilise en premier lieu Semrush pour sa base de donnée et la qualité des informations. Ce que je lui reproche en revanche c’est le manque de mise à jour pour les sites français. Il y a souvent un décalage entre les positions affichées et les réelles positions.

  3. Vu d’Alexa, votre commentaire n’est pas passé inaperçu : le rang trimestriel mondial d’Anakeyn a chuté de 13 %, un gain de popularité exceptionnel en un jour. le deuxième en moins d’une semaine. Le rang mensuel français a chuté de 30 %. Fondé sur 30 jours plutôt que 90, Il est du fait trois fois plus sensible que le trimestriel, le reste étant égal.

    La chute s’explique par une forte augmentation du nombre estimé de visiteurs venus, 33 %, mais aussi de l’augmentation du nombre moyen de pages, que les internautes ont demandées à voir, 10 %.

    Le pourcentage de passants qui n’ont fait que jeter un regard, rebond, a chuté de 4 %, c’est une variation beaucoup plus grande que d’habitude.

    Avec ce surplus d’affluence, la durée de consultation a fléchi de 4 %.

    À son niveau de fréquentation, Anakeyn n’a pas de rang mondial mensuel grand public. Lors du SEMrush d’août début septembre, il sera intéressant de comparer l’évolution de son trafic organique à celle du rang français d’Alexa.

    • D »après Google Analytics j’ai eu une augmentation des visiteurs d’à peu près ce que vous notez sur Alexa et le nombre de pages vues a augmenté encore plus… Je ne pas publier mes données de GA … Ce n’est pas autorisé par sa majesté GG 🙂

  4. Je rejoins les précédents avis car également utilisateur de SEMrush qui répond (du moins pour le momentà à toutes nos attentes. Bon il y a quelques différences d’appréciation mais les données semblent assez pertinents pour être analysés.

  5. Egalement étonné du nombre des utilisateurs d’Alexa qui pourtant ne semble pas aussi fiable qu’il ne le paraît. Sur SEMrush également, je compte tester SEMVisu pour un de mes sites et comparer par la suite. En tout cas merci pour cette démonstration qui est toujours un plus quand on doit choisir un outil.

  6. Le graphique semble montrer que SEMVisu et SEMrush s’accordent plus ou moins à apporter des résultats identiques, ce qui je pense devrait être la logique même non? Alexa, je ne sais pas trop, les avis sont très mitigés dans mon entourage…Tester les 3 peut être intéressant car les résultats peuvent dépendre de nombreux critères non?

    • Bonjour, si vous lisez l’ensemble des comparatifs sur le sujet vous verrez que les comparatifs de SEMrush, SEMVisu et Yooda (qui fournissent des trafics) deux à deux donnent des résultats cohérents. En revanche, lorsque l’on compare les rangs de sites entre par exemple SEMrush et Alexa, Yoovi et Alexa ou Yoovi et Semrush, les résultats nous montrent qu’ils ne sont pas corrélés. En conséquence, un outil (comme Alexa) qui ne nous fournit que le rang n’est pas exploitable.

  7. En juin, juillet et août, SEMrush a produit ses analytiques gratuites pour ces mois avant le 4 du mois suivant.

    Nous sommes le 7 octobre et il ne révèle pas encore celles pour septembre.

    Dois-je m’inquiéter d’un changement de politique ?

  8. Mercerdi 9 octobre, Québec, 12:50, ils en sont à :

    « Live Update, 7 jours Satisfait ou Remboursé »

    Vu d’Alexa, SEMrush a magistralement progressé depuis 6 mois; il a réduit de moitié la proximité de son rang trimestriel mondial à ceux de Google et Facebook.

  9. Une analyse très pertinente même si les sources sont différentes. Alexa ne devrait pas être cité ici je pense puisque n’apporte presque rien dans le domaine du trafic. Avec ce que Google apporte comme changement, l’utilisation de cet outil deviendra inutile à court terme.

    • Alexa est cité ici car nous faisons la conclusion ici de plusieurs articles. Mais, vous avez raison, Alexa n’apporte pas grand chose comme nous l’avions démontré précédemment.

    • J’ai suivi quotidiennement jusqu’à il y a quelques jours.

      Les données pour septembre sont disponibles ce matin.

      Après quelques demandes ou le pointage d’un nombre, j’ai été détourné à l’offre de l’essai d’une semaine satisfaction ou remboursement.

    • l’utilisation de cet outil deviendra inutile à court terme.

      L’affirmer, c’est poser la question.

      Je m’arrête à outil, inutile et à court terme.

      Outil. Alexa, ce n’est pas un outil mais une dizaine. Neuf fois sur dix, on ne retient que le rang mondial de cet informateur mais il produit et publie d’autres indications qui sont riches d’informations comme en premier lieu son graphique historique. Ça permet d’un coup d’oeil de voir si un concurrent ou partenaire a été des 100 mille sites les plus demandés au monde, est encore de ceux-ci ou n’y est plus.

      Depuis le 21 août dernier, Alexa accompagne son rang mondial d’un indice de variation entre les trois derniers mois courants et les trois précédents. Pour qui désire savoir si un site progresse ou décline de trois mois en trois mois, c’est instructif.

      Le taux de « il n’a fait que passer », rebond, avec nombre moyen de pages par demandeur et durée d’affichage donne une certaine idée de l’amplitude de l’intérêt des internautes pour un site donné et des particularités de celui-ci.

      Les rangs de pays sont mensuels. Ils fournissent une indication de l’évolution d’un site à plus court terme que le rang mondial et pour bien des sites, plus sensée, plus pertinente.

      Alexa fournit une indication sur la proportion des demandeurs qui proviennent de moteurs de recherche et sur le nombre de sites qui s’y sont liés. Il dévoile gratuitement le nom des cinq plus importants.

      inutile.

      En juin et en août, Alexa s’est aventuré dans une nouvelle formule de financement de ses services. Il a cessé de se financer par affichage de publicité de d’autres à réservation de son espace à l’offre de ses services contre abonnement. J’en estime que ses services deviendront plus utiles qu’inutiles et surtout plus crédibles pour des professionnels.

      à court terme.

      À quel terme ?

      La nouvelle offre date de fin juin. Depuis, le rang mondial d’Alexa a été :
      1,064 le 21 juin;
      1,018 le 21 juillet;
      1,151 le 21 août;
      1,345 le 21 septembre;
      1,462 le 20 octobre.

      Comment prédire un destin à terme de ces résultats ?

  10. C’est toujours intéressant de voir de tels comparatifs et puis faut dire que çà aide beaucoup quand on doit faire un choix. Nouvellement arrivé je suis donc très ouvert aux retours d’expérience et je ne peux que vous remercier de ce partage!

  11. Bonjour,

    merci pour cette analyse. Peut-on considérer qu’un seul des outils {Yooda|SemVisu|SemRush} suffit à fournir l’analyse des mots clés et l’estimation du trafic ?
    Je me posais la question du choix entre ces 3 outils (je bosse avec Semrush et je me posais la question d’une meilleure pertinence avec l’un ou l’autre des concurrents).
    Donc je peux me contenter de celui que j’ai.

    • Bonjour,

      nous n’aurons jamais une estimation exacte du trafic quelque soit l’outil.

      Cela veut juste dire que si vous comparez 2 sites avec le même outil, la probabilité est forte que si l’un des sites a un meilleur trafic qu’un autre dans cet outil cela est vrai aussi dans les 2 autres outils.

  12. Quelque soit l’objectif, les outils n’ont pas les mêmes méthodes de calcul. SEMVisu / SEMRush, mais aussi Google Analytics / Prestashop et certains comparateurs de prix qui mesure le chiffre d’affaires généré. Le plus important n’est pas la valeur, mais de se fixer à un seul indicateur pour chiffrer les évolutions dans le temps.

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published.